POUR UNE NOUVELLE VISION DU HANDICAP

0
130
«LE PARCOURS D’UN HANDICAP VOCAL A L’ASSAUT DES MOUVEMENTS SYNDICAUX», UN OUVRAGE SIGNE MOUHAMADOU BACHIROU DIENG

« Le parcours d’un handicap vocal à l’assaut des mouvements syndicaux », c’est le titre de l’ouvrage de Mouhamadou Bachirou Dieng sorti aux Editions Elites. Dans cet ouvrage, le président des handicapés vocaux du Sénégal dénonce une certaine forme de discrimination dont les personnes vivant avec un handicap sont souvent victimes et appelle à plus de considération à leur égard.

Qu’ils soient handicapés moteurs, visuels ou encore vocaux, les personnes vivant avec un handicap sont souvent victimes de discrimination dans notre société. Et c’est ce fléau que le logisticien de formation Mouhamadou Bachirou Dieng qui est aussi handicapé vocal cherche à combattre. Dans un ouvrage intitulé « Le parcours d’un handicap vocal à l’assaut des mouvements syndicaux » sorti aux Editions Les Elites, le natif de Yeumbeul (4 décembre 1993) explique les tenants et les aboutissants du bégaiement et dénonce le manque de considération à l’égard des personnes vivant avec un handicap.

« Des actes sont posés chaque jour pour nous décourager dans notre quête de  bonheur social mais on parvient malgré tout à résister à cette forme de haine sans scrupule, il est difficile pour le handicapé que je suis, d’espérer  trouver  un travail dans certaines structures administratives dans mon pays, au  motif que je ne remplis pas toutes les conditions pour être à cette position, ce qui me semble absurde », se désole Mouhamadou Bachirou Dieng. Pis, ajoute-t-il, « cette tendance à diaboliser le sort de l’handicapé ne participe pas à l’apaisement du climat social ».

Dans son ouvrage préfacé par le chroniqueur littéraire El Hadj Thiam, l’auteur cherche à redonner confiance à ses « frères et sœurs ». « Croire en soi est un de mes principes dans le cadre de mon orientation personnelle, j’ai ainsi essayé d’apporter la preuve de mon implication active dans les clubs et structures de base dans ma commune en dépit de tout ce qu’on a prononcé sur ma personne et j’ai voulu donner un signal fort a tous les jeunes ou qu’ils soient que la réussite sociale dépend de leur abnégation et de leur volonté à pouvoir faire un choix dans la vie», a fait savoir Mouhamadou Bachirou Dieng. Lui qui est le président des handicapés vocaux du Sénégal et ancien préside du rassemblement des élèves et étudiants de Yeumbeul Sud. « J’invite par ailleurs à plus de considération et de respect envers les handicapés, voire une bonne prise en charge de leurs préoccupations  car je constate avec regret le fait que ces mêmes citoyens n’aient pas accès  à des postes de responsabilité ou tout simplement n’arrivent à décrocher un emploi  dans les services », dit-il.

« Le parcours d’un handicap vocal à l’assaut des mouvements syndicaux », c’est aussi les expériences scolaires et les passages dans certaines organisations à caractère syndical de l’auteur qui y sont retracés. Et à travers cela, l’auteur dit : « Mon passage dans les clubs et autres organisations traduisent ainsi l’orientation de ma vision qui est toujours d’assister les gens de ma commune sans commune mesure, je me rappelle quand j’ai postulé pour être  le président du rassemblement des élèves et étudiants de Yeumbeul sud ,la quasi- totalité  des gens n’avaient pas  confiance en moi du fait de mon bégaiement, beaucoup de gens m’ont écarté disant que suis un handicapé vocal. C’est fort de ce constat que j’ai décidé de prendre ma plume pour être l’écho sonore de ces derniers afin qu’ils puissent mieux saisir le sens de mon combat, certes nous sommes dans un monde de communication mais la communication n’a rien à voir avec la compétence, nous devons croire à nos capacités ». Mouhamadou Bachirou Dieng appelle ainsi à la promotion de l’entreprenariat de tous les jeunes.

 

Mariame Djigo (www.sudonline.sn)

LEAVE A REPLY