Le Centre culturel offre des vacances de créations artistiques et de socialisation aux enfants en situation d’handicap

0
52

Le Directeur du Centre culturel régional de Tambacounda, M. Abdourahmane Diallo a organisé avec l’appui de son partenaire l’Ong Korsa, durant la période du 21 juillet au 05 aout 2018, un camp de créations artistiques et de socialisation au profit de 35 enfants en situation de handicap.

« Il s’agit d’un camp de création artistique au profit d’enfants vivant avec un handicap c’est-à-dire des sourds muets, des albinos, des handicapés moteurs…etc. Nous avons pris 35 enfants en situation de handicap et 35 autres enfants en situation normale pour créer une solidarité entre eux, s’épanouir et s’exprimer artistiquement à travers des ateliers de peinture, chorégraphie, théâtre…etc. ? Tous les objets d’arts fabriqués par ces enfants seront exposés le 05 août à travers une grande manifestation marquant la fin du camp » a expliqué M. Diallo.

Il a rappelé le thème de cette deuxième édition du camp artistique : « le handicap ne doit plus être un handicap » pour déconstruire un mythe et montrer le bon chemin à ces enfants un peu négligés dans nos sociétés. Et tous les enfants viennent de la commune de Tambacounda et la sélection a été faite par la Fédération régionale des personnes vivant avec un handicap.

Pour la mobilisation des ressources financières afin de réussir l’organisation de ce camp, le Centre culturel régional de Tambacounda a pu compter sur l’Ong Korsa. En plus, d’autres bonnes volontés ont apporté leur soutien. On peut citer Mlle Mamy Guèye, Mme Danfakha de la Gouvernance, Khadim TALLA, Responsable de l’informatique et des TICS à la Direction de la Cinématographie du Ministère de la Culture et président de l’association Handicap.sn et Laye KA,acteur culturel à Tamba sont les parrains de cette 2 ème édition.

« C’est une action d’entre aide, une action humanitaire que le Centre culturel est en train de mener. Tout ça est basé sur la création artistique avec ces enfants. Le camp se déroule sur 16 jours du 21 juillet au 05 août 2018. Je lance un appel aux potentiels partenaires à venir soutenir cette initiative. A voyant ces enfants tout souriants et très décontractés, on est habité par l’émotion. Il suffit de leur rendre visite dans le camp (08h à 13h) pour s’en rendre compte », a soutenu le Directeur Diallo

Et il a rappelé que le Centre culturel voulait organiser ce camp chaque deux ans mais ce sont les enfants eux-mêmes et leurs parents qui ont insisté cette année pour qu’il se tienne et heureusement l’Ong Korsa a accepté de les accompagner. M. Diallo pense que les collectivités locales notamment le Conseil départemental et la Mairie de Tambacounda peuvent soutenir cette initiative afin de la pérenniser.

LEAVE A REPLY