Cartes d’égalité des chances : les albinos invités tous à faire les démarches auprès des services compétents

1
150

La ministre de la Santé et de l’Action sociale, Eva-Marie Coll Seck, a appelé, mardi, à Dakar, les albinos à tous s’inscrire auprès des services compétents pour l’obtention de cartes d’égalité des chances qui facilitaient leur prise en charge sociale et sanitaire.

“Nous voudrions que le président de l’association des albinos du Sénégal continue à faire la sensibilisation, afin que tous les albinos aient leur carte d’égalité des chances pour qu’ils puissent bénéficier de bourses familiales et de la couverture maladie”, a-t-elle déclaré.

Mme Eva-Marie Coll Seck intervenait lors de la célébration de la Journée mondiale des albinos, sur le thème ’’Un autre regard sur l’albinisme dans un Sénégal émergent”.

“Nous avons tous conscience de la difficulté et des problèmes que connaissent les albinos, mais également de certaines discriminations qui demandent réellement un travail de sensibilisation”, a noté la ministre.

Elle annonce que l’Etat compte mettre en place un système pour permettre aux albinos de bénéficier de services sociaux.

Depuis 2012, avec le premier décret d’application de la Loi d’orientation sociale, les services de la Direction de l’action sociale ont produit à ce jour, “près de 36.922 cartes d’égalité des chances dont certains albinos sont bénéficiaires”, a indiqué Eva-Marie Coll Seck.

Des crèmes solaires sont également disponibles à la Pharmacie nationale d’approvisionnement, des stocks qui devraient faciliter l’accès des albinos à ces produits qui les aident à mieux traiter et prévenir le cancer de la peau auquel ils sont exposés.

“Un travail a été effectué” à propos des crèmes solaires, en rapport avec la Pharmacie nationale d’approvisionnement qui inscrire ces produits “dans la liste des médicaments essentiels”, a soutenu la ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Ramata Bâ Camara, présidente de l’association des chiffres des cœurs, une structure dédiée à la prise en charge de couches vulnérables de la population comme les albinos, a de son côté préconisé l’intensification du plaidoyer pour que ces derniers puissent faire valoir davantage leur droit à l’éducation, à la protection, à l’insertion et l’instruction.

1 COMMENT

  1. Géniale !
    Les Albinos sont de la grande famille des personnes handicapées !
    Les souffrances sont les mêmes. Vivement le changement de mentalité !
    Vivement l’inclusion économique sociale et politique

LEAVE A REPLY