La fédération sénégalaise paralympique portée sur les fonts baptismaux

0
252
????????????????????????????????????

Santi Sène Agne a été porté à la tête de la nouvelle fédération sénégalaise paralympique handisport à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire du comité national provisoire tenue samedi dans les locaux du stade Léopold Sédar Senghor. Un statut qui vient comme une consécration pour une structure qui existe depuis plus de trente ans.

Le comité national provisoire handisport s’est mis dans de nouveaux habits. En effet, à l’issue de son assemblée générale extraordinaire tenue samedi au stade L.S. Senghor, ce comité a changé de statut pour se muer en une fédération à part entière. Cette consécration est l’aboutissement d’un long processus entamé au milieu des années 1980. Elle entre dans le cadre de la normalisation sur le plan administratif des comités nationaux, consécutive à la politique entreprise depuis près de deux ans par le ministère des Sports. Ce prétexte a aussi servi d’occasion aux acteurs de cette discipline pour rendre un vibrant hommage à Santi Sène Agne pour le travail accompli durant ces années. Ce dernier a, d’ailleurs, été porté par acclamation à la tête de la nouvelle fédération sénégalaise paralympique handisport par l’ensemble des délégués issus des dix clubs affiliés au comité pour un mandat de quatre ans. Un sentiment mitigé entre la satisfaction et la mesure des responsabilités qui sont les siennes ; mais c’est un défi immense que M. Agne compte bien relever avec le soutien et la cohésion de tous les acteurs. La massification et le développement de la pratique constituent, d’ailleurs, son cheval de bataille. « Nous nous donnons comme objectif d’aller dans toutes les ligues, toutes les régions afin de massifier la discipline, en plus d’accentuer notre présence à l’international », fait-il savoir. Le nouveau président compte mener à bien sa mission avec, dit-il, « une équipe dosée d’anciens expérimentés et de jeunes enthousiastes et fougueux qui en veulent ».

Venu représenter le ministre des Sports, le directeur des Activités physiques et sportives s’est quant à lui réjoui de cette rencontre et assuré du soutien du ministère à la nouvelle fédération. « Cette assemblée générale extraordinaire qui consacre la Fédération sénégalaise paralympique handisport est une avancée significative dans le cadre de la gouvernance sportive.

Compte tenu des activités qu’elle a eu à mener et de la popularité de certaines disciplines, nous allons accompagner cette fédération, à travers les conventions d’objectifs, lors des compétitions internationales, d’organisation de formations et de stages de mise à niveau au bénéfice des encadreurs et des pratiquants », renseigne Léopold Germain Diouf. La nouvelle fédération sénégalaise paralympique handisport s’est assignée, entre autres, pour missions d’encourager, de superviser, de développer la pratique du handisport sous toutes ses formes et dans toutes les catégories d’âge sur toute l’étendue du territoire nationale. Une nouvelle ère s’ouvre donc pour cette discipline qui marque un tournant décisif dans la vie du sport en général.

LEAVE A REPLY