« LA PROTECTION SOCIALE DANS LE CADRE DE LA CARTE D’EGALITE DES CHANCES »

0
147
« LA PROTECTION SOCIALE DANS LE CADRE DE LA CARTE D’EGALITE DES CHANCES »
« LA PROTECTION SOCIALE DANS LE CADRE DE LA CARTE D’EGALITE DES CHANCES »

A l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de la Justice Sociale, Special Olympics Sénégal, en partenariat avec la Direction Générale de l’Action Sociale (DGAS) et l’Ecole Nationale des Travailleurs Sociaux Spécialisés (ENTSS) a organisé une conférence sur le thème de « La protection sociale dans le cadre de la Carte d’Egalité des Chances ».

La conférence a été ouverte par le mot de bienvenue, d’Assane Ngom, Président du Conseil des Athlètes de Special Olympics Sénégal, suivi de l’introduction de Rajah Sy, Directrice Nationale. Cette dernière a informé l’assistance que la Journée Mondiale de la Justice Sociale est fêtée depuis 2009, sous l’impulsion des NationsUnies qui l’a fixée au 20 Février. Les Nations-Unis définissent la justice sociale comme étant « fondée sur l’égalité des droits pour tous les peuples et la possibilité pour tous les êtres humains sans discrimination de bénéficier du progrès économique et social partout dans le monde. Promouvoir la justice sociale ne consiste pas simplement à augmenter les revenus et à créer des emplois. C’est aussi une question de droits, de dignité et de liberté d’expression…, ainsi que d’autonomie économique, sociale et politique. » En faisant une synthèse des activités offertes par Special Olympics, la Directrice Nationale a rappelé que Special Olympics œuvre au quotidien pour la Justice Sociale.

Le conférencier, Souleymane Diop, Directeur de la Division de l’Intégration et le Modérateur, Mamadou Lamine Faty, Directeur de la Promotion et de la Protection des Personnes Handicapées, tous deux de la Direction Générale de l’Action Sociale (DGAS) ont éclairé le public sur les modalités de la mise en œuvre de la CEC. Souleymane Diop a tout d’abord informé l’assistance de la mission et des différents services qui composent la Direction Générale de l’Action Sociale ainsi que des actes importants et souverains posés par l’Etat du Sénégal envers les personnes handicapées. II a notamment cité, la ratification en 2010 de la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDHP), le vote en 2010 de la Loi d’Orientation Sociale (LOS), la signature en 2012 du 1er Décret d’Application de LOS relative à la Carte d’Egalité des Chances et à l’Education Spécialisée et la rédaction en 2014 du Rapport Initial sur le Handicap.

La Carte d’Egalité des Chances, nominative et expressément réservée aux personnes porteuses de handicap, est obtenu après dépôt d’un dossier auprès de la Commission de délivrance. Les pièces à fournir sont les suivantes : lettre manuscrite adressée à Madame le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, copie légalisée de la Carte Nationale d’Identité, Certificat de Résidence, 2 photos d’identité, Certificat d’Invalidité délivré par un médecin agréé (ce certificat permet d’obtenir le Certificat d’handicap). Pour les enfants mineurs, le dossier comprendra également un extrait de naissance ainsi que la copie légalisée de la Carte Nationale d’Identité d’un des parents.

Les détenteurs de la CEC peuvent bénéficier des sept avantages suivants : santé, réadaptation (appareillage), éducation, formation, emploi, transports et finances. Cependant, pour le moment, la santé et les finances sont les seuls avantages disponibles. Pour cela, le détenteur de la CEC doit se faire enrôler auprès de la Mutuelle de Santé de sa commune, avant de pouvoir bénéficier des soins de santé gratuits. Certains détenteurs de la CEC bénéficient également, sous certaines conditions, de l’avantage Finances grâce à la Bourse Familiale.

Le Service Départemental de l’Action Sociale de Dakar a profité de cette tribune pour annoncer qu’une journée d’enrôlement pour la CEC sera organisée dans les prochaines semaines.

Le public venu nombreux a fait par des dysfonctionnements relevés dans la production et la distribution des CEC, mais a également salué les progrès accomplis et les actions positives menées par la DGAS.

Au cours de cette conférence, Special Olympics Sénégal a pu remettre une quarantaine de Cartes d’Egalité des Chances, dont les dossiers avaient été déposés par son intermédiaire.

LEAVE A REPLY