Soupçons de fraude, Magouilles, Absence de réunion du comité de ciblage – Les bourses de l’irrégularité dénoncées à Touba

0
66

(Dakar) La troisième phase des bourses de sécurité familiale, confiée désormais aux communes, connait quelques problèmes de transparence à Touba. Transparence dans le choix des bénéficiaires décrient certains accusateurs sous le couvert de l’anonymat.

Quand gfm.sn a voulu a voulu en savoir plus sur ces affirmations, il est allé à la rencontre de certains acteurs du processus dont des chefs de villages de Touba et environs. Interrogés, ces derniers s’étonnent que les comités de ciblage; étape cruciale dans les choix des ayant droits; ne se soient pas réunis. A la place accusent-ils toujours, ce sont quelques membres du comité (de ciblage) qui se chargent de faire les listes dans l’intimité de leur chambre.

Baye Saliou Ndiaye, Président de la fédération des Handicapés de Touba dirige plus de 1000 personnes. A sa connaissance aucun des membres qui militent dans sa fédération, n’a bénéficié de ses fameuses bourses. « On en entend juste parler. Pourtant plusieurs de nos membres sont vraiment dans le besoin. Mais nous n’avons pas encore vu les bourses de sécurité familiale ».

D’autres sources que nous avons contactées parlent de magouilles, de faussaires qui veulent s’inscrire à la place des vrais pauvres. Certains d’entre ses fraudeurs bénéficieraient de la complicité de certains membres du comité de ciblage.

Mais ils sont souvent démasqués par les enquêtes de terrain de l’ANSD ou par la coordination départementale de la bourse de sécurité familiale.

Pour cette 3eme phase, Touba dispose d’un lot de 3092 bourses.Si certains sont pris, beaucoup de fraudeurs vont réussir à passer entre les mailles des filets.

LEAVE A REPLY